Danone E.Leclerc accord agriculture
ÉCONOMIE Engagements

Danone et E.Leclerc signent un accord important pour le monde agricole

Fin 2018, je confirmais que le Mouvement E.Leclerc serait pleinement en ligne avec les objectifs de meilleure rémunération de l’amont agricole, tels que définis dans le cadre des États généraux de l’alimentation. Je l’ai même garanti au ministre de l’agriculture, Didier Guillaume, lors de notre dernière entrevue.

J’ai plaisir à vous en dire un peu plus aujourd’hui.

Sachez que dans le cadre des négociations 2019, E.Leclerc (via son alliance internationale) et Danone Produits Frais ont trouvé un accord tarifaire pleinement cohérent avec les contrats pluriannuels mis en place entre Danone et les organisations de producteurs, intégrant l'évolution des coûts de production des élevages laitiers dans le prix du lait. On est loin du petit symbole avec un tel accord !

Tous les Français connaissent les très belles marques de ce géant tricolore de l’agroalimentaire mondial.

Danette, Activia, Danone… Derrière les étiquettes des 6 milliards de pots de yaourts produits chaque année par la firme, quelque 2300 éleveurs partenaires sont mobilisés, regroupés autour de 5 sites de production en France.

En France, deuxième pays après les États-Unis pour le groupe Danone, c'est plus d'un milliard d'euros de chiffre d’affaires, et plus de 200 millions d'euros rien que dans les centres E.Leclerc en 2018 (25% de parts de marché).

Un tel résultat ne peut être obtenu sans l’implication et la responsabilité des équipes de l'industriel comme du distributeur.

Il y avait, des deux côtés, une envie de jouer le jeu et d’avancer en toute confiance sur ce volet de la loi alimentation qui ne fait d’ailleurs pas débat entre les acteurs de la filière. Nous en avions convenu lors de nos échanges plus politiques, avec Emmanuel Faber, le PDG de Danone.

On me permettra donc de féliciter nos partenaires de Danone et nos équipes d’Eurelec.

Voici donc une première bonne nouvelle pour 2019. Danone ouvre la voie, et je suis convaincu que d’autres partenaires industriels auront à cœur de développer des accords similaires avec l’enseigne.

Stay tuned !

1 Commentaires

Une année qui se termine bien, une autre qui commence en fanfare!
Et si le politique décidait de faire avec les citoyens ce que vous venez de faire avec Danone, on pourrait dire que tout serait pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Allez, c'est le début de l'année, on a le droit de rêver... ;-)

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.