E.Leclerc recrutement
ÉCONOMIE Engagements

E. Leclerc améliore encore son image employeur !

E.Leclerc, 1ère enseigne de supermarchés dans laquelle les Français seraient fiers de travailler (sondage Yougov cette semaine).

Les sondages valent ce qu’ils valent, mais, puisque les professionnels du management citent souvent cet indicateur de l’image-employeur des entreprises, osons dire notre satisfaction.

Pour des groupes d’indépendants, en effet, la présence sur les podiums est relativement vaine. Les pratiques sociales, même bonnes, sont aussi hétérogènes que la taille des entreprises, et elles ne cochent souvent pas assez de cases pour être bien classées. Aussi, savoir que E.Leclerc devance deux belles enseignes, Picard et Biocoop, et toutes les grandes enseignes cotées, est très positif et stimulant pour nos équipes !

Pour accompagner les adhérents les plus en pointe et les plus motivés dans le domaine des RH, et créer un mouvement collectif d’élévation de nos standards, j'ai incité il y a 5 ans les E.Leclerc a créer un groupe pilote dédié aux thématiques d'emploi et de formation. Il rassemble une quinzaine de chefs d'entreprises issus de toutes nos régions, emmené par Frédéric Bonaparte (président de la coopérative Ile-de-France Paris-Sud et exploitant d'un magasin à Bonneuil dans le 94) en binôme avec mon collaborateur direct (Alexandre Tuaillon). Il a déjà à son actif un bon nombre de réalisations (formation, recrutement, valorisation des métiers, prévention, lutte contre les discriminations…) et gagne en légitimité chaque année.

En intégrant les initiatives et les expériences régionales dans la promesse nationale de l’enseigne, cette commission stimule les bonnes pratiques et en valorise chaque acteur. Un tel sondage ne peut que conforter les adhérents les plus engagés à continuer d’aller de l'avant !

Car les enjeux sont énormes : tout le monde voit bien que dans une sorte de discrimination culturelle, à côté des métiers du "nouveau monde" (codeurs, influenceurs, webdesigners, etc), ceux de nos magasins peinent parfois à briller.

Et pourtant je peux vous dire que je vois souvent de la fierté dans les yeux des collaborateurs que je rencontre en hyper ou dans les centrales d’achat quand ils me racontent leur métier. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui témoignent spontanément de leur plaisir à travailler en magasin.

En 2018, plus de 3.000 collaborateurs auront été recrutés au sein des 600 entreprises de l’enseigne, au local, et dans les entités régionales ou nationales du Mouvement E.Leclerc, ce qui porte le total de créations nettes de postes à plus de 12.000 sur les 4 dernières années.

Je me fais parfois un peu peur quand j'énonce que 129.000 personnes travaillent désormais à la lueur de la Lune de Landerneau. Vertigineuse et passionnante responsabilité sociale et morale... 

Sur le marché du travail, la concurrence est tout aussi vive que sur le front de vente. On manque de bouchers, de boulangers, de pâtissiers, de mécaniciens auto, de libraires... On multiplie les initiatives pour nouer des partenariats avec des centres de formation d'apprentis, des collèges, des écoles de commerce.

Et nos adhérents organisent des job-datings, des portes ouvertes, courent les salons et autres forums de l'emploi pour présenter les quelques 300 métiers de la grande distribution. Car il y a en a pour tous les goûts, pour tous les niveaux de diplômes (et de non diplômes), pour tous les âges...

Car, disons-le, il n'y a plus beaucoup de secteurs de la vie professionnelle où les évolutions de carrière peuvent être aussi variées, les évolutions aussi rapides et différentes.

A l'image de Stéphanie, embauchée comme hôtesse de caisse et qui dirige aujourd'hui une équipe de 30 personnes, de Jean-Baptiste, devenu directeur après être passé par de nombreux postes en magasin, ou d'Hassan avec son humour ravageur, devenu chef de rayon dans un très gros hypermarché des Landes. Regardez leurs histoires, rien n'est inventé !

Alors bien sûr on ne fait pas tout bien, il y a parfois des loupés, des ratés. Mais la volonté est là et le bilan est largement positif.

Pour nous rejoindre, consultez les annonces sur le site www.recrutement.leclerc.

8 Commentaires

Ce classement ne m'étonne pas !
Ca se voit que les employés de leclerc sont bien traités alors que dans certains concurrents c'est vraiment pas le cas ne me demander pas de citer les noms mais tout le monde se fera sa propre idee. Alain
ALors grand BRAVO à Frédéric Bonaparte, Alexandre Tuaillon et vous pour l'impulsion!
Bonjour MEL, mieux vaut tard que jamais!
Il n'est pas si courant que celui qui part le plus tard arrive en tête!?!? La perf. est réelle car les chantiers RH sont sensibles par nature.
Sans aucun doute une nouvelle preuve de la vitalité des "indépendants" et de leur capacité à accélérer tous en même temps dés lors que chacun voit l'intérêt à agir. Un peu comme pour le drive donc.
Bravo aux contributeurs de ce succès.
Super travail collectif, bravo à toutes et à tous !!
Super les 3 portraits!
Quand on rentre dans un magasin on sent tout de suite l'ambiance du magasin. À Ploudalmézeau les salariés sont détendus et du coup à l'écoute des clients disponibles, serviables, ils rigolent entre eux, c'est jeune, ... à quelques kilomètres de là il y a un autre Leclerc les salariés ressemblent à des zombies ça fait peur et on sent que le management doit être moins cool :(
Très compétent a l écoute du client et aimable (chez nous en Bretagne )

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.