Prospectus E.Leclerc
ÉCONOMIE Engagements

Fin des prospectus chez E.Leclerc : mes explications !

Oui, comme "annoncé à la télé", l'enseigne E.Leclerc arrêtera totalement en septembre 2023 la distribution des prospectus papiers dans les boites aux lettres. D'autres distributeurs aussi !

Je décrypte et réponds à plusieurs commentaires !

1) C'est à cause du coût du papier ?

Oui, la flambée du prix du papier a convaincu les hésitants ! Mais c'est la lutte anti-gaspillage qui nous a motivés. On a d'abord économisé du papier depuis plusieurs années en diminuant les pages des prospectus, en augmentant le nombre de produits promotionnés par page... Depuis 5 ans, on a comme ça, l'air de rien, diminué de 25% ce gaspillage.

2) C'est combien ?

On estime que l'ensemble des enseignes distribuaient l'équivalent de 670.000 tonnes de papier sous forme de catalogues ou de prospectus "non adressés". Pour E.Leclerc, c'était un peu plus de 50.000 tonnes (avant le Covid).

3) Il y a des gens qui auraient besoin du prospectus ?

Oui, et d'ailleurs il sera accessible sur le digital, par l'intermédiaire d'applis, de QR-codes et toute la panoplie sur le Web, sur les réseaux sociaux et par newsletter.

4) Vous allez réduire les promos ?

Non, pas du tout ! Les promos, ça marche bien, les consommateurs en veulent et E.Leclerc sera évidemment au rendez-vous. Mais pas besoin de gaspiller du papier pour cela.

5) D'où tirez-vous que les prospectus papier ne sont pas nécessaires ?

Je ne dis pas ça. Les catalogues adressés resteront pertinents, surtout pour les enseignes spécialisées (bricolage, jardinage, textiles, etc). Mais les études ADEME montrent que 45% des prospectus vont à la poubelle avant même d'être regardés. Et partout en France où sont expérimentés le "Stop Pub" ou le "Oui Pub", le nombre de fans dépasse rarement 5%... Et encore, ça ne dit pas l'usage réel.

6) Le bilan carbone du digital ne serait pas forcément meilleur que celui du papier ?

Justement, le digital est efficace quand on le sollicite. Il offre des informations facilement accessibles, mais absolument, vous avez raison, il faut évaluer les impacts. C'est pourquoi la priorité de Leclerc, c'est de "faire parler" chaque magasin en créant des évènements réguliers. Et puis, en substitution d'un rôle de relai des catalogues nationaux, chaque magasin va former ses collaborateurs pour investir dans une relation plus personnalisée, plus informative et plus dynamique des clients sur leur zone de chalandise.

9 Commentaires

Bonjour mel,

Je vous présente mes vœux en espérant que la prospérité et la santé soient au rendez-vous en 2023.
En fait le catalogue c'est bien pour dynamiser les offres des fournisseurs. Un bon tract c'est trois fois plus de volume. Oui mais le nombre de fournisseurs diminue. Le tract devient la propriété des leaders.
Alors qu'on nous propose le bio comme la solution nutri santé nous manquons d'informations sur la consommation des produits. "Nutriscore" c'est bien mais il faut que j'écoute l'émission de Cyrielle Hariel vendredi dernier pour apprendre que les sulfites sont responsables de troubles cardiaques et qu'il existe du Champagne sans sulfites.
Pourrez vous proposer dans les catalogues des indications concernant la consommation des aliments de manière optimiste: "Tel produit est bon pour le cœur car il ne contient pas de sulfites et à raison de 2 coupes par soirée il est agréable à déguster."
L'idée n'est pas de présenter le Vidal de la GMS mais simplement connaître ce que l'on mange et sur quoi cela agit, les doses à respecter pour rester de bons consommateurs.
Facebook propose un bon moyen direct pour consulter un catalogue de façon non invasive et non agressive.
Voilà certainement une solution moderne, ludique et plaisante pour vendre de bons produits avec des recommandations.
C'est toujours un plaisir de vous lire et de vous entendre.
J'espère que vous aurez les moyens d' écrire de belles pages de l'Histoire en 2023.
Bonjour, pour ma part je faisais les courses à leclerc suite au prospectus que je recevais dans ma boite aux lettres, maintenant qu il n y en a plus et n étant pas intéressée par les regarder sur internet j ai changé de magasin et ne remettrait plus les pieds dans cette enseigne
Bonjour,
Pourquoi au lieu d’arrêter totalement les prospectus, vous n’avez pas fait un flyer avec les promos importantes et un QR code pour le reste. Peut-être même travailler avec d’autres enseignes pour imposer un format unique.
Moi qui travaille grâce à ces prospectus, je vais pas vous mentir que l’avenir de moi-même et de mon entreprise Mediapost ne s’annonce guère joyeuse.
M. Michel Edouard LECLERC ne tuez pas notre métier s’il vous plaît.
Bien cordialement.
Bonjour JOSE ,

En effet je comprends votre désarroi face a votre métier et les consequences que cela peut produire !
Il faut que ce soit votre entreprise qui soit capable de rebondir face a cette situation en proposant d'autres produits a ses clients .
il est toujours compliqué de rebondir quand on est monoproduit.
c'est donc MEDIAPOST qui doit doit aidé ses salariés a retoruver d'autres leviers sur ses clients .
bon courage a vous pour la suite .

Bruno
Bonjour, tout d'abord comment vous joindre par courriel ? On lit ça et là que vous répondez aux commentaires, donc je tente ma chance. Merci pour la fin des prospectus papier. Mais je voudrais vous interpeller, vous et vos équipes, sur la culpabilité que nous ressentons tous envers la disparition des espèces lorsque nous achetons des produits emballés dans du plastique. Et il y en a beaucoup, et même beaucoup trop, tout le monde le sait. Sauvons nos océans, on en est là ! Pourquoi pas des pots de yaourt en carton ? pourquoi emballer le papier essuie-tout ? etc. etc. etc. L'enseigne Leclerc s'honorerait à un brain-storming pour rechercher des alternatives et ainsi emporter la faveur du public qui certes désire consommer pour pas cher,mais pas que, qui voudrait préserver l'avenir ! Cordialement ; Guy Nicolas
Bonjour,

Enfin un endroit où je peux exprimer ma colère contre toute cet "endoctrinement", infantilisation des consommateurs. Je ne suis pas pour la suppression des prospectus, des tickets de caisse etc , seuls moyens pour le consommateur de pouvoir vérifier, comparer les prix et les produits.
Je m'explique : oui, je réclame un ticket de caisse car il ne se passe pas une semaine sans qu'il faille faire une réclamation sur une promo non appliquée. Parfois retourner ou échanger un article (habillement par exemple, le mannequin n'est pas toujours avec vous lors de l'achat..) devient un cauchemar si vous n'avez pas votre ticket, preuve d'achat, vous abandonnez la démarche et c'est tout bénéfice pour le vendeur.
Il y a le smartphone me direz-vous ? Savez vous que nos petits appareils ont une capacité limitée et qu'à force de télécharger des applications, il est saturé ; donc vous obligez les consommateurs a acquérir du matériel toujours plus "performant" et toujours plus cher et qui surtout est, de par leur production intensive, reconnu comme pollueur. Les petits appareils ne captent pas ou mal dans les supermarchés.
Autre argument concernant cette fois les prospectus. Avez vous pensé aux personnes âgées ou malvoyantes ? afin de consulter vos prospectus sur un smartphone ou une tablette (encore faut-il en être équipé), il faut zoomer sur chaque article pour avoir une image correcte et surtout un commentaire lisible.. Pensez-vous que les consommateurs vont passer des journées à éplucher vos offres, article par article ? Quand aux prospectus disponibles en magasin, allez vous installer des salons de lecture à l'entrée des commerces afin d'éplucher le prospectus avant de faire vos courses ? Ou alors il faudra revenir, utiliser la voiture (pollueur) et faire des kilomètres supplémentaires. Le bénéfice est pour qui ?
Le papier est quand à lui recyclable.
Je trouve bizarre que l'on n'ai pas encore banni l'utilisation des mouchoirs en papier...

Merci de m'avoir lu.

Cordialement
Bravo pour cette décision courageuse ! A l'occasion d'une journée Vis ma Vie au Centre E.Leclerc Marsannay la Côte à l'invitation de Pascal Thomas et de ses équipes vendredi 24 février, j'ai pu constaté les efforts déployés pour trouver le bon mix media destiné à apporter les infos promo dans les meilleurs conditions aux consommateurs : pages facebook, application, campagnes sms sur les non porteurs de carte, etc. Une journée riche d'enseignements parce mieux on connaît ses clients mieux on les sert.
Bonjours je réclame tjrs mon ticket de caisse car une fois sur 2 il y a une erreur de prix sur un article ou une promo. Et je suis contre l'arrêt des prospectus d'accord moins de papier. Mais pensé aux personnes qui n'ont pas les tel adéquats pour les avoir sur une appli les personnes âgées vont beaucoup batailler .
Cher Monsieur Leclerc. Je prends acte de votre choix de nous priver des prospectus. Je dis "nous" car je vous écris au nom de ma maman âgée de 88 ans et de tous ses amis retraités qui ne comprennent rien à internet et autres applications. Chaque fois, ils attendent les prospectus qu'ils dévorent et leur permettent de programmer les achats des courses par les familles ou leurs aides à domicile. Ce choix guidé par la presiion écolo-médiatique est ridicule, il eut suffit de respecteur le "STOP PUB" apposé sur les boîtes aux lettres pour réduire le nombre distribué. Comme toujours dans notre monde déshumanisé, on se soucie peu des anciens qui sont pourtant des citoyens vivants (plus pour longtemps, certes...), des contribuables aussi. On a supprimé les services publics partout, les timbres rouges auquels ils n'ont plus accès, bref le pseudo progrès est une terrible machine à détruire la civilisation actuelle. Dans 50 ans, ils inverseront la poussée des réacteurs pour remettre de l'jumain dans tout ce foutoir mortifère.
Salutations.

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication