Acheter lait français
ÉCONOMIE Engagements

Un engagement sur 200 millions de litres de lait français, avec un prix indexé sur les coûts de production (vidéo)

Producteurs, industriels et distributeurs : on l'oublie souvent, la distribution n'achète pas (ou peu) directement à la ferme.

Quand on achète le lait, le beurre ou tout produit alimentaire à un industriel, il garantit rarement le prix payé au producteur. Et donc, oui, le signal envoyé par E.Leclerc aux grandes laiteries françaises (Lactalis, Sodiaal, Laiterie de Saint-Denis), est important.

Ce ne sont pas les industriels ni les coopératives qui ont proposé à E.Leclerc de s'engager sur l'achat de 200 millions de litres de lait français, avec un prix indexé sur les coûts de production. Ce sont les équipes de Scamark (Marque Repère / Leclerc) qui ont fait la démarche.

Alors oui, ça ne suffit pas pour augmenter le revenu agricole, mais ça doit faire école, et si tout le monde le fait, ça donnera un horizon aux producteurs. Si c'est ça que promet la nouvelle loi, Leclerc est "pour".

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.