E.Leclerc Luçon La Belle Vie Promo
ÉCONOMIE La vie des magasins

Quel avenir et quelles alternatives pour les catalogues papier du commerce ? (2)

A Luçon (Vendée), Mireille et Jean-Claude Pénicaud n'ont pas hésité. Avec leur équipe du E.Leclerc Luçon La Belle Vie, ils ont mené un grand travail d'information et de pédagogie auprès des clients. Et ensemble, ils ont dit adieu aux prospectus, mais évidemment... pas aux promotions !

Le prospectus ? C'était, sur Luçon, 1,8 million de catalogues distribués, soit 67 tonnes de papier par an. Mais l'engagement écologique nécessitait de proposer une alternative probante pour garder bien visible l'actu des meilleurs prix et des promos ! Un défi qu'il leur fallait absolument relever. Pendant un an, les collaborateurs ont mis le paquet sur une pédagogie de terrain ! Exposition du projet, partage de leur engouement jusqu'a se "mettre quasiment à nu". 😁😁

Puis, ils ont proposé aux consommateurs de rapporter leurs prospectus en magasin et de repartir avec un kit : un magnet frigo, un "stop pub", un porte-clé jeton de caddie, une app Leclerc et des QR-codes pour accéder aux promotions depuis n'importe où. De leur maison, bien sûr, en recevant catalogues digitaux et informations SMS, mais aussi dans le magasin, avec une visibilité accrue et très bien faite des plans promos. On peut solliciter le QR-code depuis la poignée d'un caddie, d'un scan-achat, etc.

Résultats ? Jean-Claude Penicaud en a réservé la primeur à nos collègues lors du forum OmniCanal de notre enseigne dans un débat avec Olivier Dauvers. Eh bien le croirez-vous, malgré une concurrence très active d'Hyper U et Intermarché, le E.Leclerc a enregistré une progression de 5% sur deux ans avec un poids promotionnel de 11% (quasi supérieur à la période où existait encore des catalogues).

C'est très encourageant à l'heure ou 43% des boites aux lettres affichent un "stop-pub" ! Il n'y a pas de secret. C'est le fruit du travail d'un personnel super motivé (un vrai projet d'entreprise). Et aussi... vu le prix du papier économisé, le positionnement prix a été encore amélioré.

Intéressé par ce projet, une quarantaine de centres E.Leclerc investissent dans ce type d'initiative-clé pour un bon bilan carbone dans les années qui viennent.

Prochain billet (3) : les résultats par Jean-Claude Pénicaud lui-même.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.