Inflation France
ÉCONOMIE Pouvoir d'achat

Scandale : vers une nouvelle hausse des prix à cause des députés ?

Incroyable : des députés seraient désormais favorables à la hausse des prix ?

Je ne cherche pas la provoc. Mais alors que l'inflation dépasse 13% sur l'alimentaire et atteint un niveau inédit depuis 20 ans en France, il existe des députés qui veulent limiter les grosses promotions !

Ils veulent reconduire des marges minimales sur les produits alimentaires ! Surtout, ces députés veulent faire en sorte que même les grosses firmes puissent répercuter, sans négociation, leurs hausses sur les consommateurs !

Ca a l'air d'une querelle entre fabricants et commerçants, mais c'est de votre pouvoir d'achat dont il s'agit.

J'affirme : si les projets de loi de Julien Dive (LR) et Frédéric Descrozaille (Renaissance) étaient votés, aucune enseigne de commerçants ne pourrait s'opposer à des augmentations de tarifs de 10 à 30%.

Pour en mesurer l'impact, je vous révèle ici quelques demandes de hausses des entreprises concernées :

- Mondelez (LU, Milka, Granola, Mikado, Oreo) : +17%

- Kellogg's (Pringles) : +17%

- Beiersdorf (Nivea) : +15%

- Unilever (Maille et Amora) : +25%

- Unilever (Axe, Rexona, Dove, Skip, Signal, Sun, Omo) : +14%.

L'idée de ces députés, c'est que faute d'accord à l'issue des discussions d'achat, c'est le tarif du fournisseur qui s'imposera. Si l'acheteur n'est pas content, le fournisseur pourra ne pas livrer les magasins ! C'est : "la hausse ou... pas de fourniture" !

Comme vous le savez, des grandes marques ont déjà exercé cette pression ces derniers mois (pâtes, huiles, "petfood"...). Ça a occasionné des ruptures dans les rayons. Je préviens ! Si c'est voté (c'est prévu pour le 16 janvier), ça promet d'être chaud sur les tickets de caisse !

Tout le monde a l'air de découvrir le poids des lobbies en politique ! Voici une affaire qui est pour moi un scandale et assurément un cas d'école !

Ils ne s'en cachent pas : l'un des parlementaires a même été jusqu'à écrire, en avant-propos d'un projet de loi, que ces propositions lui avaient été soufflées par l'ILEC, le lobby des multinationales de la grande consommation (Coca-Cola, Pepsi, Danone, L'Oréal, Colgate, Mars, Palmolive, Ferrero, etc) ! Merci patrons ! 😁 😁

Je ne crois pas que tous les députés ont pris la mesure de ce qu'on leur fait voter... D'ailleurs, beaucoup parmi eux ont plaidé pour la création de ristournes carburant, de chèques énergie ou alimentaires... et pallier ainsi aux conséquences de la hausse des prix.

S'ils sont conséquents, que vont-ils alors faire dans cette galère ? Ils seraient maintenant du parti de l'inflation ? C'est une promesse faite par leur groupe ? Les politiques négocieraient ce texte entre-eux ? Dans l'intérêt de qui ?

Allons ! il faut se ressaisir, aider les agriculteurs, les PME, mais exiger des grands industriels comme des distributeurs qu'ils compriment les hausses et "prennent aussi cette année sur leur marge".

La loi, elle, doit garantir la concurrence. Et ce droit doit profiter aux consommateurs ! C'est dévoyer la loi que de favoriser des hausses de prix pour des entreprises qui, certes, ont de belles marques et font de bons produits, mais qui ne fabriquent pas toujours en France et iront verser des dividendes ailleurs.

Je crois que ça vaut qu'on se mobilise !

3 Commentaires

Scandaleux, j'ai mal à ma France
Incroyable!
Dans tous les cas, ça veut dire que le lobby du commerce (le très satisfait de lui Délégué de la FCD) n’est pas très efficace depuis 10 ans, là où l’Ilec et l’Ania engrangent succès pour leurs entreprises membres.
Les faits étant têtus, des changements de personnes et de méthodes s’imposent.
Bonjour Monsieur,
j'ai écouté attentivement votre intervention sur RTL aujourd'hui. Emission très intéressante et instructive et je dois dire que je pense sincèrement qu'il est bien dommage qu'une personne telle que vous, tellement soucieux de sa clientèle et de ses employés n'occupe pas une place de choix dans le gouvernement actuel ! beaucoup de nos dirigeants n'ont pas la notion du prix des choses et sont de ce fait en dehors de la réalité de le vie courante des gens comme moi, retraitée et séniore ! je fais une bonne partie de mes courses dans votre enseigne, un de mes gendre travaille aussi pour cette enseigne ..........................et le rapport qualité-prix est au rendez vous.
Respectueuses salutations,

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication