Pass Sanitaire France
SOCIÉTÉ Santé

Pass Sanitaire en France : que faut-il en penser à ce stade ?

Le fameux pass sanitaire ! 

Comme vous tous, je lis dans la presse : "Le Conseil scientifique valide la création d'un pass sanitaire exceptionnel et temporaire" (in Les Echos 05/05). "Le oui mais des députés" à un pass "pour les grands rassemblements" (AFP 05/05). Ailleurs encore : "Un pass sanitaire sous conditions" (in Le Monde 06/05).

Personne n'est dupe, l'idée fait son chemin. Chaque pays, après avoir vacciné sa population, voudra protéger son territoire : étrangers, touristes, devront aligner test PCR ou attestation de vaccination. Qu'on appelle cela un carnet, un pass... c'est du pareil au même.

Mais on entend poindre aussi, comme l'expérience en est faite en Allemagne, qu'un pass sanitaire permettrait à son propriétaire de retrouver "la liberté", d'aller au musée, dans les commerces non-essentiels, et de vivre sans couvre-feu. 

Moi, ça me laisse perplexe. 

1) D'abord, si on ne veut pas que ce soit un "privilège", ça suppose que tout le monde ait pu se faire vacciner.  

2) Il y a aussi les aspects pratiques. Qui sera habilité à vérifier quoi ? Autant les Français se sont habitués à porter un masque en magasin (même les antis), autant on imagine mal un vigile ou même un commerçant questionner un chaland sur son carnet de santé. 

3) En droit, qu'est-ce qui fonde qu'une personne privée, d'une manière générale, puisse exiger d'une autre personne privée, une telle attestation ? 

C'est quand même touchy, non ? 

A ce stade, j'en profite pour dire qu'autant à titre personnel je prône la vaccination, autant professionnellement aucun commerçant ne se sent juridiquement et moralement armé pour procéder à de tels contrôles. 

Et n'en déplaise à ceux qui font circuler des fake-news, nous, chez E.Leclerc, on respectera la liberté de chacun.

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.