SOCIÉTÉ Concurrence

Publicité comparative : Je relance le site « quiestlemoinscher.com »

img_blog_171106_quiestlemoi On ne bâillonne pas Leclerc. Foi d’épicier, foi de Breton, têtus que nous sommes ! J’avais promis la réouverture du site « quiestlemoinscher.com », fermé suite à l’action d’un concurrent qui avait saisi le juge des référés. J’en avais promis la réouverture. C’est chose faite depuis ce matin, 7 heures. Tant pis pour ceux qui imaginaient que l’initiative relevait d’une stratégie de coup publicitaire sans lendemain. La mise en ligne d’un comparateur de prix, dans le seul cadre qui nous est autorisé en France (la publicité comparative) répond à un double souci tactique. a) La réforme de la loi Galland sur les prix va permettre à chaque enseigne de diversifier plus encore sa politique commerciale. En autorisant la répercussion des marges arrière supérieures à 15 %, elle autorise des baisses de prix enfin substantielles et justifie qu’on s’intéresse autant aux prix qu’aux promotions. Encore faut-il pouvoir faire apparaître les performances prix, les comparer, et permettre aux consommateurs de se faire une opinion. b) C’est le moment qu’ont choisi les nouveaux adhérents de notre groupement, ceux de la troisième génération (et oui, déjà !), qui veulent renforcer l’agressivité de notre politique de prix et renouer ainsi avec l’esprit pionnier des fondateurs. Ils m’ont demandé de valoriser leur action, et à travers la publication permanente d’un comparateur de références, j’ai pensé qu’il y avait là une manière d’étalonner notre propre performance par rapport à nos concurrents. L’enjeu : briser la loi du silence sur les prix pour redonner des repères aux consommateurs. Vu la violence des critiques émises dès la publication de notre premier comparateur, j’ai pensé qu’il ne servait à rien de s’obstiner dans la voie juridique : trop de temps, d’énergie et d’arguties…qui nous auraient amenés, quelle que soit l’évolution du dossier, à ne reprendre le combat que trop tardivement. A contrario, j’ai pensé qu’il valait mieux faire du judo, prendre à bras le corps toutes ces critiques contradictoires (Cf. mes notes des 24/05, 2/06 et 12/06/06) et reconstruire un comparateur en procédant par étape. Chacune d’elles recherchant validation tant auprès du public que des tribunaux éventuellement. Pour garantir l’objectivité et la fiabilité des résultats, l’enseigne a travaillé avec le BIPE, société d’études et de conseils indépendante, chargée de certifier la méthodologie et le traitement des données. Celles-ci existent sur le marché. Elles sont construites par des panélistes réputés qui les revendent à toutes les enseignes de distribution. Pour réaliser une comparaison de prix, il ne nous a malheureusement pas été possible de passer par leur intermédiation. E. Leclerc a lancé un appel d’offres dès le mois de juillet 2006 auprès des principales sociétés prestataires françaises spécialisées. Mais sous la pression des autres grands distributeurs, les sociétés consultées ont, toutes, donné des réponses qui aboutissaient à une quasi impossibilité de mise en oeuvre. Il s’avérait donc qu’en France, il était pratiquement impossible de réaliser un comparateur de prix entre enseignes d’hypermarchés ! J’ai donc décidé de me tourner vers des sociétés opérant ailleurs en Europe. Et c’est ainsi que nous avons sélectionné une société portugaise, Pole Communication, travaillant déjà avec d’autres chaînes d’hypermarchés de la péninsule ibérique. Elle a délégué, en France, quelques 300 personnes qui ont été chargées de relever les prix de 1 536 produits de marques nationales dans 355 magasins de 8 enseignes de la grande distribution française. Les relevés de prix C’est le BIPE qui a choisi la liste des articles de grandes marques nationales qu’il leur fallait relever. Ce sont des articles strictement identiques (et pas seulement « comparables »). Ils ont été classés en 36 familles de produits dans 7 rayons déterminés. Ces produits sont les plus détenus en magasins : ils correspondent aux produits les plus couramment achetés par les consommateurs. C’est aussi le BIPE qui a choisi l’échantillonnage de 355 magasins, soit 11 % des 3 104 magasins appartenant à l’univers de la grande distribution en référence. Cet étalonnage a été effectué selon la méthode des quotas, en tenant compte de 5 tailles de magasin différentes et de leur situation géographique en France décomposée en 9 zones. Du 2 au 18 octobre 2006, 414 469 relevés de prix ont été ainsi effectués. Le cadre méthodologique Le premier comparateur s’approchait, à mon avis, d’un objectif idéal : il était très exhaustif du point de vue du nombre d’enseignes, du nombre d’articles (marques nationales et marques de distributeurs) et la représentativité de l’échantillonnage permettait à la fois une comparaison locale et une comparaison nationale des prix. Comme tout ceci nous a été contesté, nous avons décidé de « détricoter » tout cela et de reconstruire un comparateur dont l’arborescence pourra progressivement être complétée. - Des prix comparables ? Oui, nous n’avons retenu que les produits de grandes marques nationales rigoureusement identiques d’un magasin à l’autre (exit la critique selon laquelle les prix des MDD ne sont pas comparables). - Représentativité des prix ? Les 1 536 articles dont les prix sont relevés sont détenus en moyenne, à des taux de 96 à 99 %, par tous les magasins relevés. Les marques nationales représentent 73,6 % (en valeur) des achats des ménages. - Représentativité des magasins ? L’échantillon des magasins visités est, selon le BIPE, représentatif de la structure nationale de chaque enseigne. L’accroissement de l’échantillon ne changerait pratiquement rien aux données fournies par ce premier test. - Objectivité de la méthode ? Le BIPE s’est chargé de contrôler la rigueur dans la collecte et le traitement des données, l’égalité de traitement entre les enseignes et l’indépendance des prestataires en charge des relevés de prix et du calcul des comparaisons. - Significativité des résultats ? C’est un élément essentiel qui établit la crédibilité d’une publicité comparative : pour ce faire, le comparateur indique systématiquement le nombre de magasins et le nombre de produits à partir desquels s’effectue chaque comparaison entre enseignes. Lorsqu’un produit est présent dans moins de 30 magasins d’une même enseigne, l’écart de prix n’est pas calculé car jugé statistiquement non significatif. Les résultats Les écarts entre enseignes sont exprimés en pourcentage. Sur la période de relevés, E. Leclerc est (qu’on me permette de le dire) moins cher que ses principaux concurrents dans une fourchette qui va de 1,6 à 5,5 %. C’est un écart qui représente 1 à 3 années d’inflation en France. Un écart d’autant plus appréciable que, théoriquement, sur ces produits de grandes marques, on admet (trop communément) que toutes les enseignes sont pratiquement aux mêmes prix. La preuve que non ! (Inutile de dire que si on avait introduit les marques de distributeurs dans cette comparaison, l’écart aurait été encore bien plus favorable à notre enseigne). L’analyse détaillée des prix renforce cette performance. E. Leclerc est la moins chère des enseignes pour 32 des 36 familles de produits. E. Leclerc est la moins chère des enseignes sur 248 des 252 comparaisons d’enseignes réalisées sur les 36 familles de produits. Enfin, E. Leclerc est la moins chère des enseignes sur chacun des 7 rayons. Je les entends déjà, mes gentils concurrents ! Après avoir tenté de déglinguer le premier comparateur, parce qu’il était trop exhaustif, comparait des magasins de taille différente ou des marques de distributeurs…voilà qu’ils disent maintenant que celui-ci n’est pas assez exhaustif, et ne couvre qu’un échantillon de ce que vend un hyper. Peu m’importe finalement toutes ces critiques contradictoires. D’abord, je m’y engage, toutes les remarques pertinentes qui seront faites par les uns et les autres, seront prises en compte et permettront d’améliorer le fonctionnement du site. De toute façon, j’ai bien l’intention de faire de ce comparateur un support durable et crédible pour fournir la preuve des performances vers lesquelles je pousse mes adhérents. La mise en ligne, ce matin, de ce comparateur n’est qu’une nouvelle étape. J’envisage d’étoffer ce site, mais aussi d’entreprendre d’autres déclinaisons. A bon entendeur…

101 Commentaires

Non vraiment, MEL, vous nous prenez encore une fois pour des gogos!
Encore une fois, les dés sont pipés!
Les points de vente sont choisis au hasard?
Cela aboutit en fait à comparer les prix d'un magasin leclerc "pas cher" avec clui d'un magasin concurrent plus cher d'une AUTRE ville ou région.
Exemple: prenons le Activia de danone x4; INTERMARCHE serait soi-disant en moyenne à 1.27 € ??? et LECLERC en moyenne à 1.25 €; le leclerc de buxerolles, par exemple, (poitiers) est relevé; Il existe trois INTER à Poitiers, et aucun n'est relevé ! ils sont pourtant à 1.24 € !!
Je travaille dans un autre INTER, et je suis aussi à 1.24 € depuis fort longtemps;
Cet exemple, je l'ai décliné pour le ricard 70 cl, le camembert président, le coeur de lion, le Nutella, l'huile puget, et c'était la même chose!!
et puis j'ai téléphoné à d' autres INTER pour connaitre leur prix de vente réel sur ces produits
ET PUIS J'EN AI EU MARRE CAR A CHAQUE PRODUIT L ESCROQUERIE ETAIT IDENTIQUEMENT FLAGRANTE !!!!!!!!!!
Oui aux comparaisons de prix, non à cette forme biaisée, fallacieuse,et réductrice de ce comparateur!
A bon entendeur
Un concurrent (vous aurez deviné l'enseigne par vous même)
Bonsoir Michel !
Je vois que vous persistez ! vous @vez bien raison !
Je suis comme vous, je ne lache jamais prise surtout lorsk j'ai la force de conviction dans mes projets.
@ très bientôt,
Willy
Voilà déjà de quoi alimenter le débat !!!
Ce que je percois de ma petite lucarne; Je pense que nombreux sont les enseignes ou directeur ou responsables de rayon qui "pensent" être performant sur leur politique de prix...et que le reveil est brutal pour nombre d'entre eux !
Oui Votre enseigne est la plus performante et depuis toujours sur les prix, oui les autres pensent l'être, alors oui tout n'est pas parfait, il peut y avoir des écarts, mais au final c'est bien votre philosphie qui est la plus franche, vrai et réaliste.
Leclerc en a fait son idéologie, les autres un argument de communication, et ne renversez pas les rôles, quand LECLERC "communique" sur cet item, ce n'est pas de la com', c'est remettre les choses dans le bon ordre !
Bravo pour votre transparence et que "les autres" s'accrochent !
Dear mr. Leclerc,
My name is Eline Dujardin and I am a 21- year old Dutch student of the Haque University in the Netherlands. I am studying Commercial Economics and for the subject export management, I need to write an export plan to France, for a Dutch producer of liquors.
My question is: May I interview you by e-mail for my report? It should be a great honor if you are willing to answer my questions about how to import in a succecfull way alcoholic drinks to France, and especially, to your own company.
Kind Regards,
Eline Dujardin
Zoetermeer, the Netherlands
Bonsoir Mesdames & Messieurs,
Non c'est bien vrai Les Ets Leclerc
sont les moins chers.
Nous sommes clients et notez que
la dernière fois nous avons acheté
une lampe de poche étanche à un euro !
En plus on trouve de tout, c'est bien
agréable.
Je suis habitant de Beauvais dans l'Oise.
Pour moi comme beaucoup des habitants de ma ville, Leclerc reste l'enseigne la moins chère. Pendant des années nous avons eu un hypermarché de cette enseigne jusqu'au jour où Auchan a racheté le centre commercial.
Il y a quelques semaines un hebdomadaire local a relancé l'idée de l'implantation d'un Leclerc sur l'agglomération. Est-ce vraiment à l'étude? Car de nombreux consommateurs attendent ce retour.
Un comparateur avec des produits type est biaisé pour le consommateur car il n'achète pas forcément les produits comparés. D'un autre coté, 1 ct d'écart parait dérisoire (cela ne vaut pas le coup d'aller plus loin, on dépense plus en frais de transport que l'économie faite en apparence)
Une idée pour votre site : qu'on puisse faire ses courses virtuellement en cochant les produits afin de faire NOTRE panier individualisé. A la fin, le site donne la somme totale selon l'enseigne
Je suis vraiment d'accord avec Domi : cette excellente initiative de comparateur de prix, meme si il sera forcement critiqué par les concurrents, doit ouvrir la voix a une comparaison totale a tout moment de l'annee. Un site qui donnerait le prix d'un panier personnalisé selon sa region et le moment choisi, voila l'outil dont revent les consommateurs.
Dans tous les cas, encore bravo pour votre comparateur.
Enfin des relevés de prix détaillés !
Suite à mes précédentes remarques sur ce sujet sur ce blog(1) je ne peux que vous féciliter de ce choix de la transparence (que n'a pas fait l'INSEE malheureusement mais c'est un autre débat).
Bien sur, le choix des magasins et des produits sera débattu, mais les citoyens pourront se faire leur opinion de manière informée.
Encore merci,
Laurent
(1) chercher "guerby" via l'outil de recherche
Sacré M.E.L., même présenté différemment, on trouve les mêmes défauts. Mieux cachés et au final on ne peut pas choisir les magasins à comparer. Comme par hasard, le Leclerc que je connais n'est pas cité.
Mal cherché ?
Comme chantait Cabrel : ça recommence, encore et encore...
la démarche est intéressante... 1ct de différence... bof, bof, bof...
mais les tickets leclerc... effectivement
voilà qui a chamboulé le landerneau...
maintenant je trouve surprenant que
les enseignes traditionnelles soient si
timorées sur l'électronique... comment
un pure player arrive à battre les prix
négociés par vos centrales d'achats
mastodontes... cela m'échappe... mais pisque
vous avez décidé de laisser ce marché
vous échappez...
Réponse au petit gars d'inter,
Moi je travaille dans un Leclerc et j'ai 3 inters à coté.
Verifiez vos prix avant de vous dire les moins cher (argument commercial) car lorsque je compare celui des 3 mousquetaires (sans jeux de mot) d'à côté avec les notres, je pleure pour vos adhérents qui ne devrais même plus avoir un client!!!
1500 références cela impressionne, mais en réalité combine de référence dans un hyper, combine de codes articles, et combien ean 13,
1500 references c'est grosso modo l'epicier du coin, pour peu qu'il fassent un peu de mercerie ou d'article de peche, cela va monter a 5000.
je ne suis pas de la grande distribe mais la il y a un couac.
donc la question est simple combien de references pour un hyper ?
wil,
le petit gars d'inter, comme tu dis dédaigneusement, relève que lors des relevés EXHAUSTIFS fait par Panel International (oui les notres sont vraiment fait par panel) portant sur 12000 produits, notre magasin est effectivement moins cher que le Leclerc d'à côté, quoi que tu en penses...
D'autre part, et je le déplore, jamais les rayons traditionnels, et surtout le poisson et les fruits et légumes, ne sont comparés;
car enfin, aujourd'hui, nous avons beaucoup de produits strictement comparable sur ces deux rayons! De plus, ils représentent une part non négligeable des dépenses alimentaires. Ceci est d'autant plus dommage que les Leclerc et les U font d'énormes marges comparés à nous sur ces produits car leurs adhérents pensent que les clients et les "panels" n'en relèvent pas les prix.
C'est pourquoi je trouve assez usurpé voire mensonger que Leclerc se prétende constamment la moins cher en alimentaire alors que:
1/ en relevé exhaustif elle est toujours derrière Inter, en tout cas du mien (et je ne parle pas des U complètement largué)...mais on parle ici de quelques dixèmes de pourcent seulement!
2/ Mais est 20 % plus cher (au minimum 15%, et je pèse mes mots!) que Inter sur tous les produits TRAD, comme on dit dans la profession, c'est à dire Boucherie+Poissonerie+F&L essentiellement (moins vrai sur charcut trad et fromage coupe je l'admet)
D'ailleurs Inter est perçue comme l'enseigne la moins chère notamment par les personnes agées ou les personnes à faibles revenus, car EUX connaissent ou font leurs relevés de prix, notamment sur le TRAD.
Mais bon, il faut bien reconnaitre qu'avec MEL, les bleus disposent d'une force communicante sans égal, et qui vaut bien des relevés de panels!
Salut,
Bon, j'espère que l'on est bien couvert cette fois-ci contre nos concurrents. Quand j'ai entendu aux infos à la radio que 'Leclerc rouvrait son site", je n'ai pas pu m'empècher de sourire. Têtu, je ne sais pas mais tenace, c'est évident. Bon, soit que tout le monde n'est pas au courant de l'info, soit le site passe mieux, soit les concurrents n'ont pas envi de batailler. Toujours est-il que c'est drôlement calme sur ce blog. Bon prêt pour les coups éventuels de nos concurrents ?
En tout cas, l'opinion des clients semble favorable à de tels sites.
Tchao M.E.L.
Bravo Mr LECLERC, continuez ainsi.
Je ne suis pas breton seulement vendéen et j'admire votre entêtement et votre volonté de ne pas se laisser démonter par un système.
Après une expérience de "commerçant traditionnel" et bon nombre d'expériences de gestion d'entreprise, votre détermination m'incite à rejoindre votre réseau et vous prépare une candidature dans ce sens.
A Bientôt Jacques CHARIEAU
ahhh, enfin ça va déménager!
une intervention pertinente évoquant 12000 références, c'est déja plus serieux.
Je ne sais pas si la loi autorise la comparaison des F&L, mais etre le moins cher a cet aspect d'etre de moins bonne qualité.
Qunt a comparer pour les vins et spiritueux de la pisse d'âne de cavalerie c'est un peu facile, sans compter que se vanter des prix sur un cd rw c'est vraiment faire abstraction du net, le merite c'est de faire bouger les choses au détriment des industriels et producteurs qui comme d'hab seront obligés de suivre.
Au final la fourchette est de +- 2% ce qui sur 200 euro ne remboursera pas le detour engendré par les frais d'essence suplementaire, si on induit l'achat coup de coeur Lidl ou Inter restent effectivement les mieux placés, les supers par leur surface incitent moins a la consomation superflue et vont a l'essentiel.
tiens puisque l'on a un defenseur d'Inter, c'est vrai qu'il fut un temps ou Inter etait bien plus communicant au travers de sa pub, a mon sens l'enseigne est un tantinet vieillote et ronronante ce qui est loin d'etre le cas de Leclerc qui quoique l'on dise est innovant quelque soit la forme de communication, même si on peu facilement la demonter, la tactique releve de celle de Beaumarchais "Calomniez, calomniez il en restera toujours quelque chose", remplacez calomnier par communiquer est vous verrez que ca marche.
combien de références pour un hyper? , j'insite!
Bon c'est vrai, c'est un peu le
souk dans les rayons, mais c'est
moins cher chez Leclerc. En revanche
les caissières ont l'impression d'avoir
perdu leur quinzaine...Pas un sourire,
aucune amabilité, elles ont vraiment
l'air de s'ennuyer...
Mais c'est moins cher qu'à Inter-Marché.
Et qu'à Champion ou Attac...
Bravo, ça fait toujours autant plaisir de lire tant d'engagement, de volonté et de conviction chez un homme. Ca me donne personnellement beauocup d'énergie (et d'idées) pour faire avancer mon réseau et mes collaborateurs. Tenez bon, fuyez les "Energitivores"!
Cordialement,
Julien Masson-24ans,Chargé de développement commercial.
Bravo pour votre ténacité.
Le fait de ne prendre que des marques nationales élimine les objections quand à la comparabilité des produits, mais réduit beaucoup l'intérêt de votre comparateur.
Quelques réflexions sur une extensions aux MDD et aux Trad.
La qualité des MDD est variable et comparer leur prix est discutable.
En ce qui concerne la viande, la poissonnerie et dans une moindre mesure les fruits et légumes, les différences de qualité peuvent être telles que comparer les prix n'a pas grand intérêt. Il vaudrait mieux comparer les chefs de ces rayons, mais ce serait par définition très subjectif et pas très représentatif de la valeur d'une enseigne (sauf Intermarché ou Champion chez qui je n'irai jamais acheter de la viande).
Chez moi, si je veux de la viande, je vais impérativement chez Auchan qui est au dessus du lot tant en prix qu'en qualité. Si je veux du poisson et des fruits et légumes, je vais chez Leclerc. Comme je veux pas faire 2 magasins dans la même journée, je fais le reste des courses chez Auchan si ma priorité était la viande et chez Leclerc si ma priorité était le poisson.
Celà relativise l'intérêt de la comparaison des prix. Si je peux me permettre un conseil, investissez dans les responsables de ces 3 rayons. Si ce sont les meilleurs d'une zone de chalandise, il vous apporterons plus de clients que la plupart des campagnes de publicité. Pour reprendre mon exemple, je fais la majorité de mes courses chez Auchan, sans leur rayon viande, je n'irais pas. (dans une autre ville, ce serait peut être l'inverse).
so, Mr. Leclerc waht dou you thing about this?
maybe the evolution and the réality, a free comparator in a free market...
http://www.mysupermarket.co.uk/GettingStarted/Home.aspx
bien sûr qu'aujourd'hui on peut comparer les rayons tradtionnels: on a tous peu ou prou le même filet de sabre ou de cabillaud, les gms ont eux aussi les mêmes artichauds prince de bretagne ou autre, les memes bananes et bien d'autres produits...
et si je puis me permettre je ne saurais que trop vous recommandez la boucherie de votre Inter!
je ne connais l'inter à côté de chez vous cependant ce n'est pas pour rien qu'inter à une très bonne réputation en boucherie
Vitré, filiale des mousquetaires, au top de la qualité et de la traçàbilité, premier site d'abbatage en europe;
D'ailleurs Jean rozé, la marque d'Intermarché, à été choisie par un de ces concurrents indirect, un géant mondial de la restauration ! (d'ailleurs Intermarchéaussi du poisson en partie à la concurrence, indirectemen!)
TRES FORT SUR CE COMPARATEUR: vu au hasard
Danette chocolat x4 : leclerc 1.41 €
Intermarché 1.41 €
Intermarché ressort pourtant plus cher de 0.2%, vérifiez par vous même
Etrange!!!!!!
Bonjour Monsieur Leclerc...
Ce petit mot pour vous dire que j'ai mis en ligne votre blog sur le site des Actes éléctroniques des 5èmes Entretiens de Valpré. Vous y trouverez aussi le script de votre émission sur RCF, ainsi que clui des interventions du grand Entretien au quel vous avez participé.
Bien cordilament.
Charles-Eric HAUGUEL
Réponse à florence et à wil
Je trouve que l'opinion des clients semble cette année surtout favorable à INTERMARCHE sinon comment expliquer que :
1) INTERMARCHE est l’entreprise préférée des Français !
Selon le Baromètre Image réalisé par Ipsos le Point/Posternak Margerit* en octobre 2006, Intermarché récolte 84% d’opinions positives chez les Français. En 6 mois, l’enseigne est passée de la 6ème à la 1ère place.
2) les parts de marché d’INTERMARCHE progressent sur 2006 quant celles de MEL s’effritent.
Cordialement,
Je vois, en lisant ces commentaires, que le "comparateur" a du mal à galvaniser... Je mets des guillemets, car il y a plusieurs points qui me questionnent. Deux par exemples :
- pourquoi dire "comparateur", alors que ce site est juste un rendu, figé, d'une étude datée dans le temps? Comparateur implique l'idée de calcul "temps réel", qui n'est pas chez vous présente;
- pourquoi tant d'efforts à comparer des écarts somme toute relatifs entre enseignes de taille comparable, alors que l'enjeu est ailleurs... sur la facture globale? Et là, je pense que les consommateurs sont assez grands pour savoir varier leurs courses : un peu de hard discount pour les produits basiques, un peu de grandes surfaces, et pas mal de commerces de proximité;
Pour le reste, je le détaille plus en avant dans un article que j'ai rédigé sur ZDNet.fr, ici : http://www.zdnet.fr/entreprise/commercial-marketing/e-commerce/0,50006561,39364840,00.htm
Non je ne suis pas d'accord car
intermarché est une société du
Nord et donc : C'est frites aussi...
Bien cordialement. Webmestre.
On ne baillonne pas un Leclerc... Bravo !
Heureusement qu'il existe encore de grands rêveurs, solides autant qu'audacieux, qui ont l'ambition, en toute modestie, de changer le monde.
Merci de la part de toutes les petites souris de la terre...
ah, ça commense a fuser, mais toujours pas de nombre de références.
Mais, puisque que les parts de marché sont évoquées, ce comparateur ne cache que ceci
http://www.assemblee-nationale.fr/12/rapports/r1874.asp
Tout semble y etre décrit bien que l'auteur ne soit pas de mon inclination, cela a le metrite d'exister
lol tom! et ça le site ne commente pas le négatif
Campari bitter rouge 25% - 100c
Tableau de comparaison E.Leclerc Auchan Carrefour Champion Cora Géant Intermarché Système U
Ecart de prix 0.5% 0.7% 1.2% 3.3% 0.0% 1.7% 0.7%
Prix moyen 14.22€ 14.29€ 14.31€ 14.39€ 14.69€ 14.21€ 14.45€ 14.32€
Nbr de magasins 40 36 40 38 32 32 34 35
14.22€ 14.21€ = 0.0%
les évaluations au dixieme semblent ne pas fonctionner en cas d'ecart défavorable, et soudain le site ne repond plus,......
même pas une erreur 404!
Leclerc livre-t-il à domicile comme le font Carrefour, Cora, Auchan, etc ?
Je viens de lire votre pub sur le web. Et pourquoi, plutôt que de parler à vos concurrents ("aucun distributeur et blablabla et blablabla..."), ne vous adressez-vous pas à vos clients? Ce sont eux qui jugeront si vous avez les meilleurs prix (savez-vous qu'ils ne sont pas trop c.. et qu'ils visitent plusieurs magasins?), le meilleur service, le meilleur accueil. Bref, si vous les respectez. C'est pour cette seule raison qu'ils décideront de revenir chez vous
Monsieur Leclerc,
Vous, homme de convictions aux multiples combats, j’ai pour vous un moyen original de faire entendre vos idées. J’ai un projet de création d’un nouveau media à votre enseigne.
Accepteriez vous que je vous expose mon projet ?
Je reste à votre disposition.
Bravo pour la reprise du site, c 'est important que nous puissions comparer des produits dans les différents magasins d une meme zone. Je souhaite recevoir l 'adresse de michel edouard leclerc, pour envoyer un courrier
cordialement et continuer merci pour tout
bien vu
Nous revenons du magasin Leclerc d'Aubenas, c'est l'anarchie dans les rayons...
Nous avons acheté un lecteur CD & MP3
pour la Sainte Cécile de notre fille,
arrivé à la caisse photos, c'était deux fois plus cher que le prix affiché ? Un vendeur nous a dit: oui c'est une erreur.
Point final.
Normalement un inspecteur assermenté
aurait pu exiger de payer le prix
affiché. C'est bien les codes barres
pour escroquer les client. De plus aucune excuse, c'est nous qui devions demander
pardon... Nous l'avons acheté malgré tout, pour ne pas avoir perdu son temps, mais nous pensons qu'une telle pratique ne vous plairait pas non plus. On sent le
commerce forcé et sans aucune considération pour le client. Voilà. Le moins cher ?
c'est pas le code barre, c'est celui qui a mis le prix. l'ean 13 est une code article qui varie selon l'enseigne mais c'est celui qui au final fait la liaison du prix qui est responsable.
a moins que l'article ne soit pas deja avec le prix affiché par l'emballeur auquel cas il figure dans la normalisation.
ceci dit c'est une erreur humaine de programation qui n'induit pas de se confondre en excuses pour une vente a 40 euro, et pourquoi attendre un geste commercial alors que personne ne vous a mis un pistolet sur la tempe pour acheter.
En un sens Pierre Dac aurait certainement diserté sur le consomateur, ce que finalement Desproges a finalisé avec ses piles.
Pour moi, petit commerçant en milieu rural, ce comparateur de prix permet certaines réflexions sur la société de consommation telle qu'elle est engendrée par l'activisme économique et politique des grandes enseignes :
1/ Il est facile de sortir premier d'un classement lorsque l'on prend soin de bien choisir les produits et les concurrents. Qui nous dit que l'ordre n'a pas été donné avant l'enquête pour que les produits du pane soient systématiquement aligné en baisse ?
Lorsque l'on se présente historiquement comme un discounter, ce n'est pas à des hypermarchés classiques qu'il faut se mesurer mais à des enseignes comme l'Idl ou Aldi.
2/ Ce comparateur, par l'émulation qu'il va entraîner, ne risque-t-il pas une fois de plus de dégrader les relations avec les fournisseurs ? Et donc aggraver l'emploi ?
3/ Le comparateur tombera-t-il subitement en panne le jour où les concurrents seront moins chers ?
Bonjour cher MEL
Votre site est à humble avis incomplet.
Il y manque l'empreinte que vous laissez (ainsi que vos collègues de la GD) dans la société.
Je parle des pertes d'emplois, des délocalisations, des maladies dues à la malbouffe, de l'agriculture indusrielle et chimique, de l'endètement des familles, etc...
J'habite en Franche comté et il y a une usine SEB qui est en train de fermer pour être délocalisée en Chine.
Ca ne gène pas la GD car même si les gens sont à la charge de la société, au chomage ou RMI, l'important, c'est qu'ils achetent chez vous...
Est-ce que le fait de lire carrefour 1,6% plus cher que Leclerc ne va-t-il pas faire réfléchir les clients à leurs faire préférer à aller au bout du compte dans l'hyper le plus proche de chez eux? Car finalement faire quelques kilomètres de plus pour économiser 1,6 euros sur un chariot à 100 euros es-ce que cela vaut-il le coup?
Je crois que la réponse est tout de même non car finalement les MDD restent globalement moins cher et même si elles sont absentes de l'étude, elles restent présentent dans mon chariot.
En tant que client je suis un peu frustré de ne pouvoir comparer les prix des magasins que je fréquente, parce qu'au fond ce qui m'intéresse c'est de savoir si je fais mes courses aux bons endroits ou non. Mais bon en voyant la liste des prix relevés pour chaque article je peux voir si je le paie un prix abusivement haut ou dans la moyenne indiquée, et si je n'ai pas des chances de le trouver moins cher chez l'enseigne concurrente. D'autre part, je comprends que financièrement parlant, il est difficile de visiter tous les magasins de France toutes chaînes confondues régulièrement, maintenant si les concurrents ne sont pas content, ils peuvent plutôt que de monter leur propre comparateur de prix co-financer ces études pour que soit prix en compte un plus grand nombre de magasins et d'articles.
Au départ 400 magasins devaient être visités, soit 50 magasins par enseigne. Seulement on arrive 355 magasins visités, dont 48 Leclerc visités. A défaut de nous dire qui sont "les 2 traîtres", vous pouvez nous expliquer les raisons qui les ont conduits à refuser l'enquêtes. Autant le refus de coopération est compréhensible de la part des concurrents autant celui de vos adhérents qui théoriquement vous donnent les pleins pouvoirs de la politique du groupement me parait étonnant quoi que faire l'unanimité dans un groupe est souvent bien rare.
en téléphonant notamment à un des magasins qui est censé avoir été relevé, celui-ci ne trouve pas de traces dans son registre d'accueil d'enquêteur ou de "releveur" aux jours indiqués !?
curieux depuis que j'entendais M E Leclerc parler de son site.Je me suis connecté et relevé qq articles.
c'est du pipo.
Le nutella: je l'achète en pots de 750gr
les yaourts yoplait: par 16
le café: par 4x250g
tous ces articles ne sont pas dans le comparatif.
MEL nous trompe.
cordialement
lionel
Le problème c'est ça : personne ne se reconnait dans les produits choisis.
Je regarde le beurre, ça me fait rire de voir la comparaison autour d'un prix autour de 1.40 euro alors que ça fait une éternité que je ne paye plus le beurre plus d'un euro ! Ou de voir batailler sur le poisson blanc surgelé à plus de 9 euros le kg, alors qu'on en trouve dans tous les magasins à moins de 5 euros le kg !
Finalement, le comparatif ne contient qu'un seul produit que j'achète (et pas toutes les semaines), vais-je changer de magasin pour 8 cts sur un pot de moutarde ?
Monsieur Leclerc,
A propos de cette "déjà" fameuse troisième génération d'adhérents de votre mouvement qui vous soutient mordicus dans votre action de communication de prix bas...vous soutiendra-t-elle autant lorsque le compte d'exploitation de l'année 2006 sera dans sa version finale ? Et que dire de 2007 ?
Dans la vie, comme partout, il y a des limites à ne pas franchir, sinon on glisse vertigineusement...Quel est votre avis sur ce point ? Comment préparez-vous la 4ème génrétion ? Cordialement et respect pour votre croyance.
J'ai lu qu'Inter était une société du Nord. C'est étrange, il me semblait que Jean-Pierre Le Roch, son fondateur, qui s'est brouillé avec Edouard Leclerc en 1969 après lui avoir "piqué" quelques bases logistiques et centrales d'achat (et oui...), était aussi breton...
Pour plus de clarté, il faut au minimum pouvoir trier les colonnes ! comme sur les autres comparateurs de prix... ;o)
l'idée du panier virtuel est bonne pour connaître la différence sur la somme total.

Bonjour,
J'ai mentionné quiestlemoinscher et MEL sur un article accepté par le site agoravox ce jour.
Sincerement,
Laurent
Petite précision : un EAN13, récemment rebaptisé GTIN par les instances supranationales (!), est un code UNIQUE affecté à un produit, et qui ne diffère pas selon l'enseigne.
C'est un pivot qui permet la comparaison objective de produits strictement comparable d'une enseigne à l'autre, et heureusement qu'il existe.
Attention toutefois : les promotions, dès lors qu'elles affectent le format du produit, induisent la mise en place d'un nouveau code.
Et pour ma part, si je ne peux remettre en cause le côté scientifique de la méthodologie appliquée, je suis également surpris de ne pas retrouver dans les produits les plus détenus les produits leaders que sont Coca 1,5L, Nutella 750g, Activiax12, et j'en passe.
Mais l'intérêt ne fait aucun doute, pour l'enseigne, ses concurrents, tout le monde, quoi !
Je n'ai pas vu vos comparaisons de prix.
MAIS J'AI UN GROS PROBLEME AVEC VOTRE SITE.
J'ai tenté de m'inscrire il y a un bon moment déjà. Impossible.
A chaque tentative d'envoi, même réponse : votre adresse existe déjà.
J'abandonne, je reviens plus tard : mon identifiant existe déjà, mon mot de passe est faux. Mon adresse est prise.
Je recommence, rien à faire.
Recherche du mot de passe (éventuellement) oublié : mon adresse mail n'existe pas.
Je tente de me réinscrire, impossible. Identifiant existant déjà, bien sûr c'est le mien, il s'est affiché tout seul, mon adresse est prise, mon mot de passe (préinscrit) est faux, mais mon adresse mail n'existe pas, alors qu'elle est déjà prise. C'est du Kafka.
Je n'ai JAMAIS PU VALIDER MON INSCRIPTION.
Et pourtant, je ne peux pas m'inscrire, les données, même fausses, sont en mémoire, et bloquent.
J'ai alors envoyé un mail au webmaster, pas de réponse.
J'ai téléphoné, on a fini par me "passer" une jeune femme charmante avec qui j'ai refait tout le parcours d'inscription, (elle en même temps que moi) parce que bien sur je ne pouvais que m'être trompée, et quand j'ai (on a) voulu valider, impossible.
Hé oui, il y avait bien un problème qui ne venait pas de moi.
Réponse et solution : je vais expliquer ce disfonctionnement au webmaster, il va tout "arranger", et vous confirmera immédiatement par mail que vous pouvez recommencer une inscription avec un nouvel identifiant et un nouveau mot de passe.
Je n'ai jamais reçu le moindre mail.
Le temps a passé, je reviens aujourd'hui, 24 novembre 2006, et je retrouve le même problème. Id et MP préinscrits, mais dits faux, recherche de l'adresse, qui n'existe pas, mais qui est déjà prise...
Je tente de me réinscrire en changeant l'identifiant, il est pris. Je le change, avec le mot de passe, impossible.
Puis le mot de passe est faux, puis l'adresse est déjà enregistrée, puis elle n'existe pas. Puis puis puis j'en ai assez.
J'ai laissé un nouveau mail au webmaster.
Je lui demande d'effacer ma tentative d' inscription avortée, et de me le confirmer par mail.
Je retournerai alors m'inscrire.
S'il lui est impossible de supprimer la tentative d'inscription qui pose problème, il pourrait au moins avoir la politesse de me contacter. Il doit bien y avoir une solution.
Je veux m'inscrire !
J'ai une carte, j'aime mon magasin 44800, j'aime son personnel aimable, souriant, efficace, et qui me reconnait.
Car... L'ennui naquit de l'uniformité !
Voir la pub... Elle va en crever.
C'est important, de ne pas être anonyme pour le personnel d'une grande enseigne.
Je ne savais pas comment vous joindre.
Je n'ai pas de problème avec les points, je n'ai eu aucune chance de les engranger !
Et puisque les personnes chargées de résoudre ce problème informatique ne fait rien, je vous avertis.
Et je vous demande de m'aider.
A propos des prix, pourquoi le même produit en change-t-il parfois plusieurs fois dans la même semaine ? Rarement en faveur du consommateur. Exemple ? 45 centimes en plus du jour au lendemain sur des yaourts nature de fabrication régionale (à la ferme, très bons) vendus par 4 ?
Merci d'avance de votre intervention. Je ne sais pas où vous êtes en ce moment, mais vous finirez bien par lire cette note !! Ou un de vos collaborateurs...

Laisser un commentaire

Cette adresse n'apparaîtra pas à la publication
Image CAPTCHA
Entrez les caractères figurant dans le code anti-spam ci-dessus.